Les Philippines, le paradis pour le snorckeling avec ses eaux turquoises resplendissantes et ses roches !

20160512_132542
El nido – un des spots du Tour A

Les Philippines est un pays d’Asie du sud-est constitué d’un archipel de 7107 îles dont 11 d’entre elles totalisent plus de 90% des terres. Le pays compte plus de 100 000 000 d’habitants réparties sur plus de 2 000 îles.

Il est situé dans une zone tropicale humide. L’est est presque constamment arrosé, tandis que l’ouest connaît une saison sèche et des pluies de moussons. Les Philippines ont généralement 3 saisons : la saison chaude de mars à mai ; la saison des pluies de juin à novembre et la saison « froide » de décembre à février.

Nous pouvons ressentir les influences espagnoles et américaines dans tout le pays, tant au niveau du mode de vie, du langage que de la gastronomie.

Partout où j’ai pu aller, les eaux sont turquoises et magnifiques ! Les fonds marins nous en mettent plein la vue ! C’est un vrai paradis pour les passionnés de snorckeling et de plongée.

 

Entre Manille et l’île de Palawan, entre grande métropole et une île paradisiaque :

Les Philippines faisaient partis des pays que j’attendais vraiment ! L’un de mes rêves de voyage ! Malheureusement et du fait notamment de mon hospitalisation,je n’ai pu y rester assez longtemps. J’ai donc pu visiter Manille (surtout son hôpital 😉 ) et l’île de Palawan.

L’arrivée à Manille fût assez étrange. On nous avait prévenu de faire attention car il y a beaucoup d’agressions et de kidnapping là-bas. Nous avons donc pris un minimum nos précautions. Manille est une grande métropole, l’une des plus dense au monde. C’est une ville moderne,développée avec de nombreuses infrastructures et magasins (notamment de luxe). La vie y est assez chère contrairement à ses pays voisins asiatiques. Les regards étaient très présents sur nous, surement du fait que le tourisme soit « peu » présent dans la capitale du fait de sa réputation et que nous étions deux filles. C’était assez gênant et mal sain à certains moments.

Aussi, 2 heures après notre arrivée, nous avons vu un cadavre se faire recouvrir d’un drap blanc par les ambulances locales lors de notre balade en ville. Ce qui nous a pas aidé pour avoir une autre image de Manille que ce que nous avions entendu. Les sirènes des ambulances le soir venu étaient également très présentes. Bref, nous sommes restés 2 jours puis…direction l’île de Palawan.

20160525_135503
Vue sur Manille du rooftop de mon hôtel

Changement de décor, arrivée à Puerto princesa sur l’île de Palawan. Décor tropical, ambiance détendue et tuk-tuk rigolos : nous voici sur une des îles des Philippines les plus appréciées des touristes.

20160507_174134
Tuk-tuk de Palawan – Puerto Princesa

Nous souhaitions nous rendre à la rivière sous terre à partir de Puerto Princesa, hors la météo ne nous a pas permis de le faire. Nous avons donc décidé après 2 jours à Puerto princesa et de repos, de nous diriger vers Port barton.

Port barton est une petite ville de l’île super sympathique et authentique. J’ai adoré m’y promener, faire des rencontres et partir une demi-journée en taxi boat pour aller faire du snorckeling en pleine mer et se rendre sur des très belles plages inhabitées. Le snorckeling y été juste incroyable, à deux pas de notre serviette sur la plge ! Amazing ! Et tout ca, juste entre nous, sans une masse de touristes : mes 2 partenaires de voyage rencontrés auparavant et moi (+ le taxi boat bien-sûr :)).

Après avoir mangé au resto local et s’être baladé le soir sur la plage, nous avions décidé de partir direction El nido le lendemain matin.

20160510_150209
Port barton – un des spots de notre journée en taxi boat

El nido est la ville la plus touristique de l’île et j’ai compris pourquoi ! Ambiance chaleureuse et festive, tours de snorckeling à couper le souffle proposés tous les jours et avec différents endroits paradisiaques à visiter ! J’ai pu faire 2 tours (le tour A et le tour C – Ils nomment les tours de bateau/snorckeling ainsi avec entre 4 et 6 spots compris dans chaque. 1 tour prenant une journée entière, avec même la possibilité de s’inscrire pour 2 tours et 1 nuit sur la plage avec campement). Et là, se fût l’une de mes plus grandes expériences de ce voyage ! Eaux turquoises, plages paradisiaques, rochers immenses, fonds marins exceptionnels, plages secrètes (nous avons dû passer dans un tout petit chemin sous l’eau pour accéder à cette plage), blue lagoon… bref, c’était juste incroyable ! J’ai adoré ! Un vrai rêve éveillé !

20160512_132910
El nido – un des spots du tour A
20160512_140527
El nido – un des spots du tour A

Mais ce rêve a pris fin trop rapidement du fait de mes problèmes de santé… J’ai dû être transféré à l’hôpital…

 

Population et religion :

Les Philippins sont très religieux. Les services du dimanche et du vendredi sont très suivis. Le pays est à grande majorité catholique. La semaine sainte donne lieu à de grandes parades et à de réels crucifiements, pourtant condamnés par l’Eglise. Certaines personnes se font en effet attacher à des croix lors du Vendredi saint afin de commémorer la crucifixion du Christ, et restent ainsi toute la journée. C’est un geste volontaire.

La répartition des religions aux Philippines est la suivante :

  • Catholique : 81%
  • Protestants : 11%
  • Musulmans : 5 %
  • Bouddhistes et autres : 3 %

Les Philippines sont le 3ème pays qui compte le plus de catholiques au monde après le Brésil et le Mexique.

La cuisine aux Philippines, entre origine malayo-polynésienne et inspiration hispaniques, chinoises et américaines :

Le style de la cuisine et les aliments qui sont associés à la cuisine Philippine ont évolué au cours de plusieurs siècles à partir de son origine malayo-polynésienne. Celle-ci s’est mélangée à la cuisine de nombreuses origines,  hispaniques, chinoises, américaines, et a intégré d’autres influences asiatiques en fonction des ingrédients indigènes et du goût local.

Les Philippins prennent traditionnellement trois repas principaux par jour : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Ils prennent en plus une collation dans l’ après-midi.

Les plats peuvent être très simples comme du poisson salé frit et du riz ou élaborés comme les paellas, les cocidos préparés pour les fêtes.

Les plats les plus courants sont le cochon entier rôti (que vous pouvez voir régulièrement dans la rue), la saucisse philippine, le boeuf séché, l’omelette, le poulet/porc braisé à l’ail, la sauce soja et au vinaigre, le ragoût de chèvre à la tomate, le boeuf/porc cuit dans une sauce tomate, le boeuf à la banane et sauce tomate, viande de porc dans une sauce sucrée d’ananas, nouilles sautées…

2016-03-21-00.13.26.png.png

VISA

Pour les ressortissants français effectuant un séjour touristique ou d’affaire inférieur ou égal à 30 jours, le visa n’est pas nécessaire. Il faut pour cela être en possession du billet aller retour et d’un passeport avec 6 mois de validité après le séjour prévu.

TRANSPORT

C’est le gros point noir des Philippines !

Il y a des milliers d’îles et ça n’est pas simple pour voyager d’une île à une autre dans bon nombre de cas. Il faut souvent prendre plusieurs transports et les réserver quelques jours à l’avance pour être sûre d’avoir une place (les Philippins voyagent beaucoup dans leur pays et les transports sont souvent complets). Tuk-tuk/taxi, bus, bateaux, avion… vous devrez combiner avec ces moyens de transports pour aller d’une destination à une autre.

Les transports représentent une grosse partie du budget voyage aux Philippines. Ils sont assez onéreux et nous devons les emprunter régulièrement pour visiter le pays.

 

*****

Ce que j’ai aimé aux Philippines :

  • La gentillesse des locaux
  • Les locaux parlent « tous » très bien anglais. Il est facile de communiquer avec eux
  • La modernité de la ville et l’authenticité de l’île de Palawan
  • Les plages et spots de snorckeling incroyables
  • Les balades en bateau sur ces eaux turquoises entourées de rochers gris magnifiques

 

Ce que je n’ai pas aimé aux Philippines : 

  • Ne pas trop pouvoir sortir le soir à Manille
  • Les regards parfois mal sain à Manille et Puerto princesa
  • Les transports pas assez développés entre certaines îles (difficile de rejoindre une autre île voire impossible si nous disposons de peu de temps).
  • L’hôpital de El Nido (à 1 heure de route) – Je déconseille fortement

 

Ce qui m’a étonné aux Philippines :

  • La population qui parle super bien Anglais
  • Les influences hispaniques et américaines (gastronomie, noms de magasins, langage…)

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s